‹ liste des articles

Le fondateur d’XfleX en tournée en Suisse romande

Vous n’entendez parler que de transition numérique et d’intelligence artificielle? ARC Logiciels vous emmène dans une nouvelle dimension avec XfleX, la solution sans papier développée par Reto Camenzind de passage en Suisse romande.

    le fondateur d'Xflex et ARC Logiciels en visite chez Furst SA, spécialiste en système de chauffage.

Le fondateur d’Xflex et ARC Logiciels en visite chez Furst SA, spécialiste en système de chauffage.

Reto Camenzind, CEO et fondateur de la société XfleX Software, a rendu visite à plusieurs clients en Suisse romande en compagnie de son partenaire ARC Logiciels. L’occasion de découvrir Genève, pour la première fois, pour ce Zurichois passionné l’intelligence artificielle.

  • Reto Camenzind, peu de gens le savent, mais vous êtes l’un des précurseurs de la saisie mobile en Suisse avec votre ancienne société ARCO. C’était il y a près de vingt ans déjà…

J’ai conçu ARCO, un logiciel pour les chauffagistes et le secteur de la ventilation-climatisation et froid industriel en 1995, car je voulais proposer une solution informatique plus proche des besoins des techniciens sur le terrain. En 2000, on a été les tout premiers à présenter une solution sur mobile alors que l’Iphone n’existait pas encore. Avec notre système, on pouvait saisir sur un « handi » HP (Ipack) les rapports d’intervention, les heures, les frais, le matériel et gérer les offres de service. Tout le monde a applaudi alors, mais c’était trop tôt pour le marché et cela n’a pas décollé. On a donc surtout vendu la version traditionnelle.

  • Désormais, XfleX est le logiciel qui succède à ARCO et vous avez créé une nouvelle société. Cette interface novatrice a été développée sous votre direction. Pourquoi ce changement ?

Après vingt ans avec ARCO, je voulais amener de l’intelligence artificielle aux utilisateurs. C’est pour cela que j’ai créé XfleX il y a quelques années. Mon but est toujours de faciliter le travail au quotidien. Avec l’option « special control » notamment, le monteur saisit son intervention simplement en parlant. On profite de l’intelligence de Google qui écrit ce qu’on lui dit. Le technicien mentionne, par exemple : « j’ai fait un service sur un moteur de telle série » et l’information est écrite et archivée.

  • Mais ce n’est pas l’intérêt majeur de XfleX. Non ?

Grâce à la signature digitale directement intégrée à notre logiciel, le papier peut être complétement abandonné. Désormais, je n’ai plus un seul classeur dans l’entreprise, même pour les documents importants. Tout est numérisé. Les factures saisies dans XfleX sont directement générées dans des PDF signés, validés et répondant aux régulations. Tout peut alors être envoyé par email. A l’inverse, si l’on reçoit un document papier, il est scanné, signé et archivé numériquement. La version papier est détruite.

  • Une solution sans papier donc ; pas évident de changer les habitudes dans les entreprises. Non ?

J’ai toujours été un peu en avance sur le marché. Mais on ne parle désormais que de digitalisation. S’adapter aux nouvelles technologies va permettre aux PME de gagner de l’argent et du temps. Qui va encore imprimer ses factures pour les envoyer par la poste ? Bientôt plus personne.

  • Vous parlez de prix, la transition numérique effraye également pour ça.

Xflex est une solution cloud qui offre une facturation basée sur ce que le client a véritablement utilisé. Si un module n’est pas employé car la personne est en vacances ou pour parce que cette option n’était pas nécessaire ce mois-ci, vous ne payez pas. On est dans une optique du coût utile.

  • En parlant de transition, vous n’avez jamais eu peur du changement si l’on regarde votre parcours professionnel qui a commencé par une formation à Rome d’ingénieur en électrique dans l’architecture. Comment arrive-t-on ensuite à créer des solutions pour les chauffagistes et entreprises de ventilation?

Lorsque j’ai commencé mes études, la formation d’ingénieur informatique n’existait même pas encore à l’EPFZ. C’est en passant près de dix ans chez le leader Plancal dans la programmation que j’ai acquis mes connaissances. Mais ma motivation a toujours été de concevoir un environnement proche des besoins réels. Il y a encore beaucoup de potentiel d’amélioration des processus et de la communication entre les intervenants, les clients et les fournisseurs. C’est sans parler du BIM (Building Information Modeling) qui va arriver d’ici 6 à 7 ans, aussi pour les petites sociétés

  • Et pour les clients qui travaillent encore sur ARCO, quel est l’avenir ?

Le logiciel fonctionne toujours, mais il n’y a plus de développement depuis des années. On peut passer d’un jour à l’autre les données d’ARCO sur XfleX. ARC Logiciels s’en charge pour la Suisse romande. C’est sûr que XfleX est une interface différente et un produit technologique avec des fonctionnalités nouvelles. Mais pour quelqu’un qui a l’habitude d’ARCO, il se retrouve facilement dans XfleX.

 

Plus d’infos au 0848 848122 ou par email à support@arc-logiciels.ch

 

TIF

Aide Aide

support@arc-logiciels.ch

0848 848 122

Du lundi au vendredi:
07h30 – 12h00
13h30 – 17h00